Publié le 1 décembre 2017
Nos "Bleu et blanc" affrontent l'OS Lille Fives ce dimanche avec en ligne de mire une qualification pour les 32èmes de finale de la Coupe de France !
Photo actualités

C’est le tirage que les supporters attendent, celui qui fait saliver les fans de la compétition, celui qui marque l’entrée en lice des équipes de Ligue 1. Lundi se déroulera la tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France. Mais avant de se prendre à rêver à accueillir un cador de première division à Tribut, il faut passer ce huitième tour de Coupe de France face à Lille Fives !

Si sur le papier Dunkerque est le favori tout désigné, sur le terrain, l’équipe de Fives n’aura rien à perdre et jouera son va-tout dans un stade acquis à sa cause ! Club de milieu de tableau de Régionale 2, l’OS Lille Fives a réussi un joli parcours en Coupe de France et a fait preuve de beaucoup de sang-froid lors des séances de tirs au but ! L’équipe lilloise a successivement battu Roub Vimaran (3-0), Bergues (1-0), Saint-Nicolas (1-0), Villers-Outreau (3-2), Tourcoing (2-2, 5-3 tab) et enfin Itancourt-Neuville (1-1, 5-4 tab) lors du tour précédent. C’est donc en pleine confiance et sans la moindre pression que notre adversaire abordera cette rencontre.

Du côté de nos Maritimes, on voudra rapidement oublier la cruelle défaite concédée en championnat contre Créteil (1-2) en retrouvant le chemin du succès au plus vite. Il faudra faire sans Damien Fachan, suspendu, et Nicolas Bruneel, blessé. Pour le reste, Didier Santini et son staff devraient pouvoir compter sur un groupe au complet.

Trois questions à Didier Santini, coach de Dunkerque :

  • Le match aura finalement lieu à Fives dans deux jours, comment l’abordez-vous ?

« Au vu des intempéries annoncées ce week-end, je pense qu’il est mieux de jouer sur un synthétique que sur un terrain en herbe que l’on va dégrader complètement et qui serait compliqué à jouer. Ça ne va pas trop nous changer, car on s’entraîne beaucoup sur synthétique en ce moment. Le plus important était que le match ait lieu, car c’est toujours compliqué ensuite de trouver des dates pour rejouer entre un club fédéral et un club amateur. »

  • Vous affrontez le petit poucet régional, on peut dire que Dunkerque a eu de la chance lors du tirage au sort ? 

« Je ne sais pas ce que c’est que la chance au tirage. L’année dernière on est tombés sur une DH et on est sortis. On a vu qu’Hazebrouck une DH avait éliminé une Ligue 2, donc il n’y a pas de petit tirage. Il y avait autant de divisions d’écart entre Hazebrouck et Quevilly qu’il n’y en a entre Lille Fives et nous ! C’est un match pour un 32èmes de finale, qu’il va falloir aborder de la meilleure manière possible et, comme je l’ai toujours dit, où il va falloir montrer du respect à notre adversaire comme ça a été le cas lors des précédents tours. Si on garde cet état d’esprit et que l’on rentre sur le terrain avec de bonnes intentions, ça se passera bien. On l’a vu contre Cambrai en rentrant bien dans le match. Il y a ensuite eu cette expulsion, mais on a su gérer ce match à dix alors que l’an dernier, nous n’avions pas été à la hauteur. Si on n’est pas motivés pour jouer un 32èmes de finale, on n’a pas grand chose à faire sur un terrain de football. »

  • Tu auras un groupe quasiment complet pour cette rencontre ?

« Damien (Fachan) est suspendu, Nico (Bruneel) est blessé, sinon le groupe devrait être au complet. Ce sera également le retour de Florian (Verplanck) après sa suspension. C’est lui qui sera titulaire dimanche. Pour tous les gens qui le critiquent, ils n’ont qu’à venir le voir à l’entraînement bosser. Quand nos attaquants ratent un contrôle orienté, ça ne se voit pas beaucoup. Malheureusement, quand un gardien fait une mauvaise sortie, ça se voit. Mais je n’ai rien à lui reprocher, car dans la mentalité, dans le travail qu’il fait depuis un an et demi et dans la manière dont il se bat pour le club, je ne peux rien lui dire. Ce qui est arrivé est du passé, il faut tout faire pour éviter que cela se reproduise, mais quand on voit comme il bosse à l’entraînement, ça montre qu’on a de bons gardiens à Dunkerque. »

 

OS LILLE-FIVES – USLD : DIMANCHE 3 DECEMBRE, 13h30, stade Marcel Duhoo