Contre vents et marées

Publié le 8 décembre 2019
Retrouvez les réactions de Claude Robin et Dimitri Boudaud après la défaite en Coupe de France face à Reims Sainte-Anne.
Photo actualités

Claude Robin : « Je craignais que l’on tombe dans un traquenard, mais ça n’a même pas été le cas. On a perdu tout seul cette qualification. Je n’ai pas vu en face de nous une équipe agressive ou une équipe qui nous a posé des problèmes dans le jeu, mais on s’est battu tout seul.  Quand on n’est pas capable de mettre un but comme ça, c’est qu’on manque d’agressivité offensive. C’est ce qui nous a fait défaut aujourd’hui. On n’a pas eu l’agressivité nécessaire pour mettre un but. Et je pense que s’il y en avait eu un, il y en aurait eu cinq ou six. Mais voilà, il n’y en a eu qu’un et contre nous. Après, il n’y a pas grand chose à dire. C’est la cruauté du football. Soit on s’en remet, soit on s’en remet pas, mais il est clair que ça peut laisser des traces. Après, comme je le répète depuis le début, notre seul et unique objectif est de se maintenir et j’en suis encore plus persuadé maintenant. »

Dimitri Boudaud : « On a su se procurer pas mal de situations, mais on n’a pas réussi à concrétiser, on a pêché dans la dernière passe ou dans le dernier geste pour marquer ce but qui aurait pu changer le match. A’inverse, on se fait punir sur leur quasi seule occasion… Un scénario typique d’un match de Coupe de France. Mais on a abordé ce match avec humilité, on ne s’est pas pris pour des autres. Quand c’est comme ça, il faut repartir la tête basse et se remettre au boulot dès demain en pensant déjà au derby contre Boulogne. Ce n’est pas un coup d’arrêt pour nous, même s’il est clair que c’est toujours intéressant d’aller jusqu’aux 32èmes de finale, d’essayer de recevoir une Ligue 1. Maintenant, on sait qu’on n’a pas un effectif pour jouer sur les deux tableaux, donc on se focalise sur la réception de Boulogne. Cette défaite peut nous mettre une claque pour repartir de pied ferme dès demain matin. Le derby tombe à pic. On va travailler toute la semaine pour se préparer le mieux possible. »