Publié le 20 mars 2021
Les Dunkerquois n’ont pas réussi à se sortir du piège béarnais et s’inclinent face au Pau FC, concurrent direct au maintien.
Photo actualités

Le début de rencontre voyait des Maritimes bien en place sur la pelouse du Nouste Camp avec une première occasion de frappe de Billy Ketkeophomphone (10e). Après un tir dans la surface de réparation finissant au-dessus du but de Maraval, les Palois causaient une première frayeur aux visiteurs. Dans les 10 minutes suivantes, les Dunkerquois se faisaient dominer sur la possession de balle mais ne cédaient pas notamment grâce à un arrêt d’Axel Maraval sur un centre des jaunes et noirs (19e). La défense nordiste, bien que chahutée, ne lâchait pas face à l’attaque béarnaise à l’image de la sortie d’Alioune Ba (23e).

Les “Bleu et blanc” récupéraient le cuir et, sur une longue passe d’Ilan Kebbal, trouvaient un premier corner qui échouait au premier poteau. 

A leur tour les Palois bénéficiaient d’un coup franc bien positionné à l’entrée de la surface et profitaient du carton jaune infligé à Redouane Kerrouche. Heureusement la situation était mal exploitée (31e). Dans la foulée, Mayron George plaçait une tête avec précision mais le capitaine dunkerquois était vigilant dans ses cages.. 

A quelques minutes de la pause, l’attaque dunkerquoise s’offrait des solutions par Leverton Pierre qui tentait le remake de son but contre Niort et par Jorris Romil, qui après s’être dégagé de la défense manquait de peu d’ouvrir le score.

La première mi-temps était sifflée sur un score de parité (0-0).

Les Dunkerquois impuissants face à  la réussite paloise

Au retour des vestiaires, Loïc Kouagba faisait son entrée à la place d’Harouna Sy. Alors qu’il faisait ses premiers pas sur la pelouse, il était contraint de provoquer un penalty sur une faute de la main. Victor Lobry, en duel face à Axel Maraval, trouvait le petit filet en le prenant à contre-pied et ouvrait le score (49e). Les Maritimes étaient cueillis à froid. 

Billy Kekteophomphone ripostait d’une frappe lointaine et obligeait le portier palois à se coucher. Les Dunkerquois ne se résignaient pas et multipliaient les offensives, à l’image de la tête de Cheick Fantamady Diarra (55e). Ils mettaient du rythme dans cette seconde période avec Ilan Kebbal qui tentait la frappe envolée et une tête de Diarra, manquant de peu l’égalisation (65e). Fabien Mercadal procédait à son deuxième changement avec l’entrée de Guillaume Bosca en remplacement de Jorris Romil (70e), puis de Dimitri Boudaud à la place de Cheick Fanta Mady Diarra (76e). 

A la 76e, un enchaînement de Romain Armand, sur corner, contraignait Billy Kekteophomphone à dévier la balle au fond des filets. Les Palois doublaient la mise 2 à 0. En pleine confiance, les Pyrénéens confortaient leur avance avec un troisième but sur coup de pied arrêté (83e). Le numéro 11 dunkerquois réduisait l’écart (90e). Dans les dernières secondes du temps réglementaire, Axel Maraval, seul face à l’attaquant palois sauvait son équipe d’un quatrième but possible. 

Dans le duel des promus, les Maritimes s’inclinaient 3-1 et réalisaient une mauvaise opération en terre béarnaise. Le prochain match contre Amiens s’avère déjà capital dans la course au maintien.

 

PAU FC – DUNKERQUE :   3-1 (0-0)

30ème journée de Ligue 2 BKT – Samedi 20 Mars – Stade Nouste Camp

Dunkerque : Maraval – Thiam, Cissé, Ba, Sy –  Kerrouche, Pierre – Ketkeophomphone, Diarra (Boudaud, 75e), Kebbal (Vialla, 83e), Romil (Bosca, 70e)

Buts :

Victor Lobry (49e), Ketkeophomphone (76e, csc), Bâtisse (83e) pour Pau

Ketkeophomphone (90e) pour Dunkerque 

Avertissements :

Kerrouche (31e)