Publié le 8 novembre 2017
Nos Maritimes affrontent Cambrai pour le septième tour de la Coupe de France ce samedi ! Présentation de notre adversaire du week-end avec le coach David Diliberto !
Photo actualités
  • Bonjour David, pour commencer, comment vous sentez-vous à trois jours de ce match contre Dunkerque ?

« Tout va bien ! Dunkerque est un bon club du championnat de National. On est fiers de rencontrer cette équipe qui fait partie du top 5 des clubs des Hauts de France  ! »

  • On a lu dans la presse que la Coupe n’était pas votre priorité, comment abordez-vous cette rencontre ?

« On vient de remonter en Régional 1, donc la priorité est forcément de se maintenir dans ce championnat difficile. Après, la Coupe a son importance ! C’est un plus, surtout pour les joueurs. Comme je leur dis, la priorité doit rester le championnat, mais la Coupe permet de faire parler de nous. On en entend parler quand on se promène en ville ! On s’est inscrits dans cette compétition donc on ne va pas faire semblant et on va tout donner ! De plus je pense qu’il y aura du monde. L’an dernier, on avait perdu contre Croix aux tirs aux buts et il y avait eu pas mal de monde. Contre Grande-Synthe lors du tour précédent, il y avait également de l’ambiance au stade de la Liberté ! On espère que ce sera encore le cas contre Dunkerque ! »

  • Comment allez-vous motiver vos joueurs ?

« On n’aura rien à perdre ! Dunkerque joue trois divisions au-dessus de nous. Si on perd ce sera logique et si on gagne, ce sera l’exploit ! Dunkerque est une équipe professionnelle, avec des joueurs qui s’entraînement la journée. De notre côté, on aura des joueurs qui vont bosser de nuit la veille du match ! »

  • Certains de vos joueurs ont-ils évolué à un niveau supérieur au niveau régional ?

« Il y a un peu de tout dans notre équipe : de la jeunesse, de l’expérience etc. Notre gardien Benoît Murgia a joué jusqu’en National et c’est le cas de quelques autres joueurs, mais c’est une minorité. Bizarrement, on a toujours plus de monde à l’entraînement lorsqu’on s’apprête à disputer ce genre de matchs ! J’en sais quelque chose puisque j’ai eu la chance de disputer un 32ème de finale contre l’OM en 2007 quand j’étais joueur avec Cambrai. Je sais ce qu’on peut ressentir quand on joue contre des Ribéry, des Cisse ou des Nasri. »

  • Qu’espérez-vous de ce match contre Dunkerque ?

« On espère que les joueurs donneront tout, on espère donner un peu de plaisir aux gens et rendre fiers les supporters ! On souhaite montrer une belle image du club. On espère une belle fête du football. On fait ce sport pour vivre ces moments-là. Maintenant, que le meilleur gagne ! Ça ne reste que du football. Bonne chance aux deux équipes, mais surtout à Cambrai (rires). »