Publié le 14 avril 2017
Nos Maritimes ont manqué l'occasion de conforter leur place sur le podium en s'inclinant sur le terrain de la lanterne rouge Epinal sur le score de 1 à 0.
Photo actualités

Pour ce match face au SAS Epinal, Didier Santini alignait un onze offensif avec le retour de Bevic Moussiti Oko aux côtés de Malik Tchokounte sur le front de l’attaque.

Dès le début de la rencontre, Dunkerque mettait le pied sur le ballon et tentait de jouer rapidement vers l’avant, mais ne se procurait pas d’occasions franches dans le premier quart d’heure.

Devant la dizaine de supporters ayant fait le déplacement dans les Vosges, les Dunkerquois continuaient de mobiliser le cuir, mais peinaient à mettre en difficulté le portier spinalien. La lanterne rouge faisait fi du classement et prenait sa chance lorsque l’occasion se présentait, mais Jean-Christophe Bouet veillait.

Les pertes de balles étaient nombreuses de chaque côté et le rythme de la partie haché. Bevic Moussiti Oko, bien servi par Alexis Araujo, tombait dans la surface, mais l’arbitre ne sifflait pas (0-0 30e). Les Nordistes étaient sanctionnés pour leur excès d’engagement et Alexis Araujo écopait d’un carton jaune (1-1, 36e).

Peu inquiétés, les Maritimes ne se montraient pas spécialement dangereux non plus, Bevic Mousiti Oko encore servi par Alexis Araujo, tergiversait et manquait l’occasion d’ouvrir le score à quelques minutes de la fin de la première période (0-0, 42e). Les eux équipes regagnaient les vestiaires sur le score de 0-0 (45e).

Terrible fin de match

Face à une équipe toujours en quête de son premier succès à domicile, les hommes de Didier Santini revenaient sur le terrain avec de meilleures intentions, mais les approximations continuaient d’handicaper la progression des Dunkerquois. Malik Tchokounte négociait mal un bon ballon de Marc Fachan dans un match qui se débridait enfin (0-0, 48e).

Les deux équipes commençaient à se livrer à l’heure de jeu et Alexis Araujo manquait le cadre à quelques centimètres après avoir été lancé par Bevic Moussiti Oko (0-0, 57e). Les Spinaliens se mettaient en évidence à leur tour, mais les défenseurs dunkerquois résistaient aux assauts des hommes de Xavier Collin.

Didier Santini effectuait un premier changement avec la sortie de Malik Tchokounte remplacé par Thomas De Parmentier (0-0, 74e). Meilleure attaque du National, l’USLD ne parvenait pas à trouver la faille dans cette partie. La tension montait à mesure que le temps s’écoulait et c’était au tour de Jovanie Tchouatcha d’être averti (0-0, 80e).

Didier Santini décidait de lancer Alexis Allart en remplacement d’Alexis Araujo pour faire la différence dans les dix dernières minutes. Mais après avoir plié, la défense dunkerquoise finissait par rompre… C’est Meyer qui crucifiait notre équipe dans les derniers instants du temps réglementaire (1-0, 89e)

Dunkerque tentait le tout pour le tout dans les derniers instants, mais rien n’y faisait. Le score restait inchangé.

Malgré cette défaite, les Maritimes restent deuxièmes du National, mais voient leurs poursuivants se rapprocher. Les hommes de Didier Santini auront à coeur de rebondir à Tribut, dès vendredi, face à Pau.

 

EPINAL – USL DUNKERQUE : 1-0 (0-0)

Dunkerque : Bouet – M. Fachan, Toure, Aït Bahi, Tchouatcha – Araujo (Allart, 83e), Banor, D. Fachan, Rocchi (Boudaud, 90e) – Moussiti Oko, Tchokounte (De Parmentier, 74e)

But : Meyer (89e) pour Epinal

Avertissements : Araujo (36e), Tchouatcha (80e) pour Dunkerque ;  Gboho (69e) pour Epinal.