Contre vents et marées

Publié le 8 mars 2019
Nos Maritimes ont remporté trois précieux points en venant s'imposer à Boulogne ce vendredi soir.
Photo actualités

C’était soir de derby ce vendredi. En effet, l’USBCO recevait l’USLD dans le cadre de la vingt-cinquième journée du championnat de National. Ce sont les Maritimes qui remportent cet Opalico sur le score d’un but à zero. Une victoire évidemment précieuse dans la lutte au maintien !

Une pluie battante, des rafales de vent… Une météo parfaite pour un derby de la Côte d’Opale. La rencontre débutait tranquillement, aucune des deux équipes n’arrivait à se démarquer. Il n’y avait que peu d’occasions à se mettre sous la dent pendant le premier quart d’heure de jeu. Puis Boulogne enclenchait la première, Guillaume Beghin frappait dans un premier temps mais voyait sa frappe repoussée par Axel Marval, Abdelkader Kraichi s’essayait à son tour, mais le portier Maritime repoussait à nouveau le ballon qui se dirigeait vers le but. Nicolas Bruneel réussissait à sortir la balle sur sa ligne mais se faisait percuter de plein fouet par l’attaquant Robert Maah. Après quelques temps d’arrêt du jeu, la rencontre suivait son cours, côté Dunkerquois, quelques ballons étaient récupérés mais étaient perdus aussitôt. A la vingt-sixième minute, Nicolas Bruneel, qui fêtait ses 22 ans, sortait sur blessure au pied droit.

Après la demi heure de jeu, les premières occasions Maritimes se dessinaient. Tout d’abord un premier centre de Dimitri Boudaud arrivait dans les pieds de Paul Arnold Garita qui manquait totalement le cadre. Puis, aussi vite, Ludovic Gamboa tentait un centre, qui, avec le vent, devenait une frappe mais qui s’écrasait malheureusement sur la barre transversale. Dunkerque reprenait le pas sur la rencontre, tandis que les Boulonnais ne montrait plus grand chose.

Au final, les deux formations rentraient logiquement au vestiaire sur un score nul et vierge !

Une frappe, un but !

En seconde période, Boulogne revenait avec de meilleures intentions, ils dominaient et ne laissaient presque pas le ballon aux Dunkerquois. Mais à la cinquante-septième minute, après un corner un peu fouillis, Paul Arnold Garita d’une frappe pleine puissance, ouvrait la mise dans la rencontre ! Après ce but, nos Maritimes étaient totalement reboostés, l’ouverture du score avait redonné une dynamique aux hommes de Claude Robin.

Mais dans ce derby, Boulogne ne voulait pas s’avouer vaincus. Un quart d’heure avant la fin de rencontre, l’USBCO enchaînait deux grosses actions, une première frappe qui terminait sur le poteau et une seconde captée directement par le portier Dunkerquois. Nos « Bleu et blanc » tenaient bons malgré le réveil boulonnais. La fin de match était synonyme de bataille, les joueurs se rendaient coup pour coup. Dunkerque montrait sa solidité défensive en ne se laissant pas impressionner par les boulonnais qui couraient après le score. Dans le temps additionnel, l’USLD n’était pas loin de doubler la mise lorsque Bayo, parti seul, tentait sa chance, mais voyait sa frappe passer juste à côté des cages de Riffi Mandanda.

Le score restait inchangé et nos Maritimes pouvaient savourer leur victoire avec les supporters présents ! Si ce n’était pas leur plus belle performance, nos Maritimes empochent tout de même trois points précieux dans cette lutte pour le maintien. Nos « Bleu et blanc » auront évidemment à cœur de confirmer ce vendredi face à Bourg-en-Bresse !

USBCO – USLD :  0-1

But :  Garita (57′) pour Dunkerque.

Avertissements :  Toure (34′), Garita (45′), Macon (78′) pour Dunkerque.

USLD : Maraval ; Thiam, Toure, Fischer; El Hamzaoui, Boudaud (Macon, 69′), Bruneel (Calant, 26′), Goteni; Nzuzi Mata (Bayo, 82′), Garita, Gamboa