Publié le 23 avril 2022
Opposée à l'Amiens SC, l'USL Dunkerque a partagé les points (0-0) au terme d'une rencontre durant laquelle elle aura clairement poussé jusqu'à la fin. Résumé.
Photo actualités

Le résumé

L’USL Dunkerque le savait : cette rencontre face à l’Amiens SC demeurait, à date, comme la plus importante de toute la saison. Quatre points derrière le 18ème du classement de Ligue 2 BKT, l’USLD n’avait plus d’autre choix que de quitter la pelouse de Tribut avc les trois points d’une victoire ô combien importante. Au coup d’envoi, l’enjeu était donc immense. Et les Dunkerquois démarraient fort. Dans les duels, les hommes de Romain Revelli n’hésitaient pas à rentrer dans leurs adversaires pour être dans la continuité de la deuxième mi-temps effectuée sur le terrain de l’AC Ajaccio (2-1) en début de semaine. Des efforts qui, sur le front de l’attaque, ne tardaient pas à se transformer en grosses occasions.

Demba Thiam, après une percée dont il a lui seul le secret, s’essayait d’abord. Rapidement suivi par Marco Majouga et Driss Trichard qui, après avoir combiné, manquaient de peu de lancer les Maritimes au score. Après un temps fort des plus imposants, Dunkerque faisait retomber l’intensité avant de voir Amiens, à l’inverse, intensifier sa présence dans la moitié de terrain de l’USL Dunkerque. Jusqu’à la pause, les Amiénois s’y essayaient. Mais Dunkerque tenait bon et rentrait aux vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).

La deuxième mi-temps fut quasiment la copie conforme du premier acte. Les Maritimes attaquaient d’entrée et sans relâche pour tenter d’arracher ce but d’avance sur l’Amiens SC. Malgré la sortie de Malik Tchokounte, touché musculairement, l’USL Dunkerque et son attaque continuait de faire mal à l’arrière-garde picarde, notamment via les percées de Marco Majouga, Mohamed Ouadah ou encore Amine Salama. Autour d’eux, Adama Niane était fidèle à lui-même, toujours prêt à piquer quand l’occasion se présentera. Et ça a failli… Après un gros travail d’Amine Salama, Mohamed Ouadah décochait une frappe croisée qui, repoussée par Régis Gurtner, terminait sa course à seulement quelques centimètres du pied du numéro 26 dunkerquois.

Amiens, touché mais jamais affolé, se créait à peine quelques situations jusqu’à la fin du match. Jérémy Vachoux restait tranquille et pouvait haranguer les siens pour les pousser à tout donner sans regrets. Jusqu’au bout du temps additionnel, les Maritimes donnaient tout. Mais une tête de Kévin Rocheteau, trop impuissante pour inquiéter le portier de l’Amiens SC, demeurait comme l’ultime occasion du match pour les « Bleu et blanc ». Il reste désormais trois matches, soit neuf points à prendre. Rien n’est joué, tout n’est pas fini. Abandonner n’est pas Dunkerquois !

Contre vents et marées !

_______________________________________________________________________________________________

Feuille de match :   – 

Vendredi 22 avril – 21h | Stade Tribut, Dunkerque.
USL Dunkerque 0 – 0  Amiens SC (0-0) | 35ème journée de Ligue 2 BKT
Arbitre :
Olivier Thual
Affluence :
2.400 spectateurs

USL Dunkerque : Vachoux, Ba, Trichard, Yohou, Thiam, Brahimi, Pierre, Kikonda (Rocheteau, 82′), Tchokounte (c) (Ouadah, 32′), Majouga (Salama, 64′), Niane.
Entraîneur : Romain Revelli

Dijon FCO : Gurtner, Fofa, Opoku, Mendy, Pavlovic (c), Sy, Lachuer (Fofana, 85′), Benet, Zungu (Lomotey, 70′), Arokodare (Lusamba, 70′), Akolo (Dossevi, 79′).
Entraîneur : Philippe Hinschberger

Avertissements : Marco Majouga (57′) pour Dunkerque.