Publié le 21 août 2021
Dans une rencontre que les Maritimes auront une nouvelle fois dominé, les hommes de Romain Revelli se sont malheureusement inclinés (0-2).
Photo actualités

L’USLD, une fois encore

Pour les Maritimes, l’adage énonçant que les matches se suivent et se ressemblent n’a jamais aussi bien porté son nom. Pendant quarante-cinq minutes, les joueurs de Romain Revelli réitéraient une nouvelle fois une prestation qui faisait d’eux les hommes forts de cette première partie du match. Comme à Sochaux, les Dunkerquois, à force de pousser, parvenaient à se rapprocher un peu plus du but nîmois sur chaque action.

Ce fut d’ailleurs sur un centre de Demba Thiam, encore lui, que Segbe envoyait le ballon sur le poteau de Bratveit, bien heureux de voir le cuir s’éloigner de sa surface dans les secondes qui suivaient. A la pause, Nordistes et Sudistes rentraient aux vestiaires sur un score nul et vierge, loin d’être significatif de la première mi-temps des « Bleu et blanc ».

Le football est cruel

Au retour des vestiaires, les débats commençaient à s’équilibrer. Dunkerquois et Nîmois se partageaient le ballon, même si Malik Tchokounte n’était qu’à un cheveux de tromper le portier adverse d’une reprise de la tête comme il en a le secret. Et parce que le football est cruel, le Nîmes Olympique, sur ses deux seules réelles occasions du match parvenait à tromper la vigilance de la défense dunkerquoise qui, jusqu’ici, demeurait totalement irréprochable (0-1 à la 70′, puis 0-2 à la 94ème).

L’USL Dunkerque, qui prouve plus que jamais qu’elle possède le niveau du championnat de Ligue 2 BKT, n’est toujours pas récompensée des prestations plus qu’honorables qu’elles fournies. Le football est parfois cruel, mais c’est, malheureusement, pour cela aussi qu’on l’aime.

Feuille de match

Samedi 21 août – 19h | Stade Tribut, Dunkerque.
USL Dunkerque – Nîmes Olympique

USL Dunkerque : Maraval (c), Dudouit, Kouagba, Vannoye, Gomis, Thiam, Bruneel, Brahimi (Pierre, 83′), Ouadah, Segbe (Rocheteau, 63′), Tchokounte (Trichard, 66′).
Entraîneur : Romain Revelli

Nîmes Olympique : Bratveit, Martinez (c), Ueda, Saint-Luce, Burner, Fomba, Cubas, Ponceau, Eliasson, Benrahou, Doucoure.
Entraîneur : Pascal Plancque

Avertissements : Ouadah (47′) pour Dunkerque ; Cuba (36′), Burner (57′) pour Nîmes.

But : Benrahou (70′), Eliasson (90+4) pour Nîmes.