Publié le 14 décembre 2022
#Partenariat L'Établissement Français du Sang renouvelle et développe son partenariat avec l'USL Dunkerque !
Photo actualités

Associé depuis 2015, l’Établissement Français du Sang renouvelle et développe son partenariat avec l’USL Dunkerque pour les deux prochaines saisons.

L’USL Dunkerque mène, depuis 7 ans déjà, plusieurs actions communes aux côtés de l’EFS. Cette saison, le partenariat évolue :

  • L’EFS est visible sur nos panneautique LED ainsi que sur notre écran géant
  • Nouvelle cession de collecte de sang au Stade Tribut en 2023

Mme Nathalie BLEUEZ, directrice EFS, nous livre ses impressions sur cette évolution de partenariat :

Pouvez-vous nous parler d’EFS ? Son rôle ? Son histoire ?

N.B. : « L’EFS est un organisme qui se charge de collecter des poches de sang qui vont être transfusées aux malades. Celui-ci existe depuis l’an 2000, les centres de transfusions régionaux se sont regroupés et forment maintenant l’EFS, l’Etablissement Français du Sang qui est un établissement national. »

Comment s’est fait la mise en place de ce partenariat avec l’USL Dunkerque ? Aujourd’hui, comment s’articule-t-il ?

N.B. : « Nous recherchons régulièrement des partenariats afin de faire venir le plus de donneurs de sang possible pour avoir un maximum de poches de sang pour les malades. 

Faire un partenariat permet de donner au club une image généreuse de donneurs de sang et l’EFS est heureux d’être partenaire car nous augmentons le nombre de donneurs de sang ! On s’engage à ce que le club puisse participer à des collectes et quoi de plus belle image que le don du sang pour valoriser un club de sport ! »

En quoi le sport et particulièrement le foot peut permettre de responsabiliser le grand public sur les enjeux du don du sang ?

N.B. : « C’est déjà se faire connaître parce que dans la population, le don du sang n’est peut être pas encore assez connu et le fait de parler de nous, de dire que nous sommes indispensables pour collecter les poches de sang est très important. En France il faut 10 000 poches de sang pour subvenir aux malades dans les hôpitaux ce qui est un nombre considérable et surtout dans ces périodes de fin d’année nous risquons de manquer de dons de sang pour les malades. »

J’ai entendu parler du sang rare. Pourriez vous m’en dire plus à ce sujet ?

N.B. : « Les origines géographiques déterminent les groupes sanguins de la population et on a besoin de sang  plus rare en France notamment de gens qui sont originaires des pays africains. En France, on soigne des malades dont les sangs sont rares et on a justement besoin de ces types sangs pour pouvoir les soigner.

Le club est très populaire à Dunkerque, et le fait de passer par le football et plus généralement le sport pour faire connaître le don du sang c’est très intéressant. »

Pour terminer, auriez vous un message à faire passer aux futurs donneurs ?

N.B. : « Le don du sang ne fait pas mal, cela ne prend que 10 minutes en moyenne. N’hésitez pas à essayer, c’est indispensable pour nous de récolter le maximum de sang parce qu’on risque d’en manquer et plus particulièrement de sang plus rare en France. »