Contre vents et marées

Publié le 8 novembre 2019
Nos "Bleu et blanc" ont concédé une quatrième défaite cette saison sur la pelouse de l'US Avranches. Malgré une deuxième période de meilleure facture, les hommes de Claude Robin n'ont rien pu faire en terre normande.
Photo actualités

En ouverture de cette treizième journée, nos Maritimes se déplaçaient à Avranches, l’une des équipes les plus séduisantes cette saison ! Claude Robin opérait deux changements par rapport au onze victorieux face à Concarneau avec les remplacements de Dimitri Boudaud et Nathan Bizet par Thibault Vialla et Mohamed Bayo. Nos Maritimes débutaient bien le match et faisaient le siège de la surface avranchinaise lors des cinq premières minutes.

Les locaux relevaient rapidement la tête et la partie s’équilibrait dans une rencontre rythmée ! Après avoir subi pendant cinq minutes, Avranches concrétisait un temps fort en ouvrant le score par Samuel Essende (1-0, 17e).

Nos Maritimes essayaient de réagir, mais ne parvenaient pas à trouver de solutions. Randi Goteni prenait sa chance sans réussite peu après la demie heure de jeu (1-0, 33e). L’USAMSM confirmait son statut d’équipe difficile à battre à domicile avec une défense bien en place qui gênait nos « Bleu et blanc » en cette première période. Nos Maritimes terminaient bien ce premier acte, Mohamed Bayo étant tout proche d’égaliser, mais le face à face était remporté par le gardien adverse (1-0, 42e) !

Une domination stérile

Au retour des vestiaires, nos « Bleu et blanc » montraient un tout autre visage. Nathan Bizet remplaçait Randi Goteni et c’est Thibault Vialla qui était proche d’inscrire le premier but maritime, mais sa frappe passait à côté des buts avranchinais (1-0, 47e). Nos Dunkerquois continuaient de se montrer dangereux dans cette deuxième mi-temps, mais ne parvenaient jusqu’à présent pas à traduire cette domination au tableau d’affichage !

Leverton Pierre avait l’occasion de marquer sur corner quelques minutes plus tard (1-0, 60e), mais ne trouvait pas la mire. Alexis Calant était à son tour proche d’ouvrir le score pour l’USLD sur corner, en vain (1-0, 65e). Les hommes de Claude Robin se montraient dangereux sur tous les coups de pied arrêtés, désormais tirés par Dimitri Boudaud, rentré en remplacement de Guillaume Bosca. Ludovic Gamboa effectuait également son entrée sur la pelouse normande après la sortie de Thibault Vialla.

Les Normands ne prenaient pas de risques et faisaient le dos rond défensivement. Malgré leurs efforts, nos joueurs n’étaient pas récompensés. Avranches en profitait et doublait la mise par Nilor, tout juste entré en jeu (2-0, 75e). Les Dunkerquois prenaient un petit coup sur la tête et ne parvenaient pas à se relever malgré la vivacité de Ludovic Gamboa notamment.

Après deux matchs sans avoir encaissé de buts, nos joueurs ont baissé pavillon face à une belle équipe d’Avranches. Place désormais à une belle affiche de Coupe de France face avec un déplacement au Havre.

Plus que jamais, soyons tous derrière nos « Bleu et blanc » !

 

AVRANCHES – USLD :  2-0 (1-0)

Buts : Essende (17e), Nilor (75e) pour Avranches.

Avertissements : Pierre (56e), Gomis (72e) pour Dunkerque.

USLD : Maraval ; Kouagba, Thiam, Calant, Maçon ; Pierre, Vialla (Gamboa, 67e), Gomis, Goteni (Bizet, 46e), Bosca (Boudaud, 63e), Bayo.