Contre vents et marées

Publié le 28 septembre 2018
Malgré une belle prestation et des occasion à la pelle, nos Maritimes ont concédé une nouvelle défaite face à Boulogne. Une issue cruelle pour l'USLD qui a une nouvelle fois manqué d'efficacité..
Photo actualités

C’est par un derby que Claude Robin débutait sa mission sur le banc de l’USLD devant un stade Tribut plein à craquer. Toujours privée de Jérémy Huysman, l’USLD retrouvait Jovanie Tchouatcha et Baba Toure sur le front défensif.

Ce derby débutait sans round d’observation. La première occasion était à mettre à l’actif des Dunkerquois. Après avoir faussé compagnie à la défense boulonnaise, Paul Arnold Garita centrait pour Mehdi Chahiri, mais la frappe de ce dernier était repoussée par Junior Senneville (0-0, 2e).

Nos Maritimes mettaient beaucoup d’engagement dans cette partie. Boulogne tentait de placer le jeu alors que l’USLD mettait de la vitesse, se projetant rapidement vers l’avant à l’image de Dimitri Boudaud qui récupérait un ballon, servant Adil Lebrun dont la frappe passait au dessus des cages de Mandanda (0-0, 10e). Bien en place défensivement, les « Bleu et blanc » n’étaient que peu inquiétés dans ce début de rencontre.

Nos Maritimes se montraient à leur avantage en ce début de partie sans parvenir à ouvrir le score pour autant. Une première frayeur parcourait le stade Tribut sur un coup franc lointain en faveur de l’USBCO. Malgré une grosse occasion, les Dunkerquois parvenaient à dégager le ballon laborieusement avant de lancer une contre-attaque infructueuse (0-0, 22e).

La partie s’équilibrait alors que l’engagement était logiquement de mise dans ce derby. Aucune des deux équipes ne parvenait à faire trembler les filets dans une première période assez tranquille pour les gardiens de but. L’USLD terminait bien le premier acte, se montrant dangereuse sur coups de pied arrêtés. Ismaël Kandouss était même tout prêt d’ouvrir le score, mais sa tête un peu trop croisée frôlait le poteau boulonnais (0-0, 39e).

Un but contre le cours du jeu

Nos Maritimes repartaient tambour battant dans cette deuxième période avec une grosse occasion d’Ismaël Kandouss notamment. Mais c’est contre le cours du jeu, sur un contre favorable que l’ancien Maritime Mathias Serin parvenait à s’échapper et à tromper Axel Maraval pour ouvrir le score (0-1, 51e). Les Dunkerquois réagissaient rapidement et Adil Lebrun manquait l’égalisation pour quelques centimètres sur un coup franc aux abords de la surface (1-0, 53e).

Sur une belle échappée, Paul Arnold Garita prenait le meilleure sur la défense boulonnaise et était victime d’une grosse faute de la part d’Argelier qui se voyait expulsé par l’arbitre de la rencontre (0-1,  63e). Le coup franc de Mehdi Chahiri était repoussé, Dimitri Boudaud récupérait et armait une superbe frappe qui forçait Mandanda à s’étirer de tout son long. Quelques instants plus tard, Kevin Nzuzi Mata avait une balle d’égalisation mais dévissait complètement sa frappe (0-1, 68e).

Claude Robin faisait rentrer du sang neuf avec Ba et Bruneel pour tenter de débloquer la situation. Les Dunkerquois poussaient et portaient le danger devant le but boulonnais, mais l’efficacité fuyait nos Maritimes. Les hommes de Claude Robin jetaient leurs dernières forces dans la bataille mais ne parvenaient pas à profiter de leur supériorité numérique à l’image d’un Mamadou Guirassy, entré en jeu quelques minutes plus tôt, entreprenant mais en manque d’efficacité.

Malgré une pléiade d’occasions, nos Maritimes s’inclinaient face à une équipe boulonnaise plus réaliste, à qui il a fallu une occasion pour ouvrir la marque… Un manque d’efficacité rédhibitoire pour nos « Bleu et blanc » depuis le début de saison. Auteurs d’une belle partie, les Dunkerquois étaient tout de même applaudis par le public de Tribut à leur sortie.

Prochain rendez-vous, jeudi prochain, sur le terrain de Bourg-en-Bresse.

 

USLD – BOULOGNE : 0-1 (0-0)

Buts : Serin (51e) pour Boulogne

Avertissements :  Lina (12e), Senneville (69e) pour Boulogne; Garita (31e), Lebrun (64e) pour Dunkerque

Expulsion :  Argelier (63e) pour Boulogne

USLD : Maraval – Thiam, Kandouss, Toure, Tchouatcha – Chahiri (Ba, 69e), Voisin (Bruneel, 72e), Boudaud, Nzuzi Mata (Guirassy, 83e)– Ba, Garita