Publié le 10 septembre 2021
L'heure de la reprise du championnat de Régional 1 a sonné pour l'équipe réserve de l'USL Dunkerque. Bilan de la préparation et objectifs de la saison : entretien avec Dominique Paternoga, entraîneur de l'équipe réserve et responsable de la post-formation de l'USL Dunkerque.
Photo actualités

Coach Paternoga, la rencontre face à Gravelines, ce dimanche (15h), marque le retour du championnat de Régional 1 pour la réserve de l’USL Dunkerque. Dans quel état d’esprit se trouve l’équipe ?

« Je pense que nous sommes prêts, car nous avons vraiment très bien travaillé pendant ces six dernières semaines. L’objectif numéro un, c’était de préparer les garçons au maximum, que ce soit sur un plan tactique, physique et technique, et de ne pas avoir de blessés à la fin de la préparation. Plusieurs garçons nous ont rejoint, à l’image du jeune Enzo Bardeli, formé au LOSC avec lequel il a notamment joué l’UEFA Youth League. La préparation s’est donc très bien passé, et nous avons hâte de reprendre le championnat. »

Dans un championnat de R1 qui s’annonce plutôt relevé, comment abordez-vous cette nouvelle saison ?

« C’est, en effet, un groupe assez relevé. Mon staff et moi, on souhaite avant toute chose accompagner nos jeunes pour qu’ils intègrent le groupe professionnel. Cette saison, j’ai fait le choix de promouvoir une grande partie de nos U18 de l’année dernière pour tenter de les faire grandir et pour qu’ils atteignent, un jour, le niveau supérieur. Ce que l’on réalise, c’est un mix entre le travail individuel et collectif. Je veux une qualité de jeu dans ce que mes joueurs vont réaliser, je veux qu’ils aient de l’ambition.

Quelles sont les qualités sur lesquelles le groupe pourra s’appuyer, à l’aube de démarrer ce nouvel exercice ?

« Les principales qualités de mes joueurs sont l’enthousiasme, l’amour du jeu, mais aussi une envie profonde de progresser. Ils aiment s’entraîner, et pendant six semaines de préparation, ils ont vraiment énormément travaillé et progressé. C’est un groupe de joueurs qui aiment profondément le football, et ça, pour moi, comme pour Raphaël Ribouchon (préparateur physique) et mon staff, c’est la base. »

Dans une saison au cœur d’une réserve professionnelle, quelles peuvent être les appréhensions et les difficultés à gérer au quotidien ?

« La difficulté, dans un groupe comme celui-là qui est une réserve professionnelle, c’est qu’il y a une sélection qui se fait, chaque week-end, par rapport aux éventuelles descentes du groupe professionnel. Les garçons sont armés pour appréhender ça. Nous avons décidé de mettre une structure en place, dans laquelle plusieurs matches amicaux sont organisés. Pour nous, ces rencontres sont tout aussi importantes pour l’observation des joueurs, car elles nous permettent de nous occuper de tout le monde, tout le temps. »

Vous partagez donc une relation plus que complice avec l’entraîneur du groupe professionnel, Romain Revelli…

« Au départ, nos préparations respectives ont été décalées, puisqu’ils ont démarré en premier, courant juin. Cette semaine, nous allons commencer à coupler les séances, c’est-à-dire que nous allons nous entraîner en même temps que l’équipe professionnelle, ce qui facilitera l’observation et l’échange entre les deux groupes. »

Le staff de l’équipe réserve

Dominique Paternoga (entraîneur), Fabrice Baron (entraîneur adjoint), Raphaël Ribouchon (préparateur physique), Abderrahim El Mesbahi (kinésithérapeute), Victor Turpin (ostéopathe), Florian Deuez (médecin), Michel Zonekindt (dirigeant), Joël Pierru (dirigeant), Alban Lonnis (dirigeant), Sophie-Anne Nolf (coordinatrice).

Gravelines – USL Dunkerque ; Stade des Huttes – Dimanche 12 septembre, 15h.