Contre vents et marées

Publié le 28 février 2020
Diminués et peu inspirés, nos Maritimes se sont logiquement inclinés face au Pau FC et laissent la place de leader à leur adversaire du soir !
Photo actualités

C’était un soir de choc pour nos Maritimes, leaders du championnat, opposés au Pau FC, deuxième du National avant cette rencontre ! Wilfrid Ebane retrouvait sa place dans le onze de départ après avoir purgé sa suspension de trois matchs alors que Dimitri Boudaud, suspendu, et Ludovic Gamboa, blessé, manquaient à l’appel.

La rencontre débutait sans round d’observation avec une première opportunité paloise 30 secondes après le coup d’envoi et la réplique dunkerquoise dans la foulée sur un centre d’Emeric Dudouit à destination d’Iron Gomis qui ne trouvait pas le cadre (0-0, 1e).

Emeric Dudouit était rapidement averti dans la partie après une faute sur Sabaly (0-0, 6e). Dans un match engagé, les Maritimes ne s’affolaient pas et tentaient de placer le jeu alors que les Palois procédaient principalement dans le premier quart d’heure. Axel Maraval empêchait l’ouverture du score paloise sur une superbe parade du bout du pied au quart d’heure de jeu !

Le rythme retombait d’un cran dans un match haché alors que le Pau FC semblait mettre progressivement le pied sur le ballon. La défense maritime tenait bon et repoussait les offensives adverses. Les Palois se montraient dangereux sur coup franc, mais le portier dunkerquois veillait (0-0, 25e).

Présents dans les duels, mais peu inspirés offensivement, les hommes de Claude Robin se procuraient peu d’occasions et attendaient leur heure ! Les Béarnais terminaient bien ce premier acte et mettaient en difficulté la ligne défensive maritime. Les Palois étaient finalement récompensés en toute fin du temps réglementaire sur un penalty transformé par Lamine Gueye après une faute d’Alexandre Lauray dans la surface (1-0, 44e).

Rebond attendu face à Villefranche !

Nos « Bleu et blanc » revenaient sur la pelouse avec de meilleures intentions et montraient plus d’agressivité. Leverton Pierre était averti à son tour tandis que l’arbitre refusait un but aux Palois pour une faute d’Idrissa Ba (1-0, 53e). Alors que Claude Robin venait de changer de système de jeu en remplaçant Alexandre Lauray par Nathan Bizet, nos Maritimes étaient punis par Name qui doublait la mise (2-0, 55e).

Les partenaires de Demba Thiam s’agaçaient et commettaient de nombreuses fautes, sans parvenir à réagir à l’heure de jeu. Le jeune Thomas Vannoye remplaçait Emeric Dudouit pour la dernière demi-heure de la partie. L’USLD semblait en panne de solutions et d’inspiration alors que le chronomètre filait à Pau. Claude Robin effectuait son dernier changement avec l’entrée de Thibault Vialla, mais nos Dunkerquois butaient sur une équipe paloise bien en place.

Le sursaut d’orgueil n’intervenait pas et nos Maritimes concédaient une deuxième défaite en 2020, mais conservaient le goal-average particulier face au Pau FC. L’USLD retrouvera le stade Tribut ce vendredi, à 18h, face à Villefranche ! On vous attend nombreux pour venir encourager nos Maritimes et repartir de l’avant !

 

PAU FC  – USLD : 2-0 (1-0)

Buts : Gueye (45e sp), Name (56e) pour Pau.

Avertissements : Dudouit (6e), Pierre (52e), Vialla (90e) pour Dunkerque ; Daubin (20e), Bansais (35e) pour Pau.

USLD : Maraval ; Dudouit Vannoye, 65e), Kouagba, Thiam, Lauray (Bizet, 53e), Ebane ; Gomis, Pierre (Vialla, 73e), Goteni ; Bosca, Bayo